Anglais de l'immobilier

La passion anglaise pour l'immobilier Français

 

Selon la 9ème édition de l’Observatoire BNP Paribas International Buyers, les Britanniques représentent encore 36% des transactions en 2016 et ce chiffre est en progression de 6,3% par rapport à 2015. Malgré l’annonce du Brexit, en juin 2016, 28% des intentions d’achats ont été abandonnées, mais en revanche plus de 6 Britanniques interrogés sur 10 (65%) disent ne pas être prêts à abandonner leur projet ou à le différer. Mieux, 23% envisagent de faire accélérer leur projet, dont 38% de ceux qui recherchent une résidence principale.
Les propriétés françaises sont très attirantes pour un bon nombre d’Anglais qu'ils soient jeunes, retraités, célibataires ou en couple. En fait, actuellement, le nombre d’Anglais possédant une maison en France est de plus de 500.000 dont 65.000 s’y installent définitivement, ce qui veut dire que la France est l'une des destinations les plus populaires pour les Anglais qui souhaitent trouver une demeure à l’étranger.  Les Anglais ne se lassent pas de la France et recherchent de plus en plus des propriétés afin de profiter de la culture et de la vie française qui semblent sans pareil. 
 
Pourquoi les étrangers achètent les biens immobiliers français ?
L’Hexagone offre de nombreuses choses attirantes pour les gens qui décident d’y acheter une propriété. Cependant les 5 raisons majeures pour lesquelles les Anglais décident d’acheter leur maison secondaire (ou même leur maison principale) en France plutôt que dans un autre pays, semblent être le climat, la nourriture, le prix des biens immobiliers, la culture et l’histoire du pays, ainsi que le rythme de vie français.
Il est également vrai que les températures en France sont beaucoup plus élevées qu'au Royaume Uni. Par exemple, au mois de juillet, la température moyenne à Biarritz est de 28°C tandis qu’en Cornouailles, sur la côte sud-ouest de l’Angleterre, elle est de 18°C.
  
 


 

Le prix des biens immobiliers est nettement inférieur en France
En ce qui concerne le prix des biens immobiliers, une maison bourgeoise dans le Sud Vienne avec 5 chambres, de nombreuses dépendances, des garages, des écuries et entourée d'arbres de part et d'autre, coûte 420.000 Euros. Pour à peu près le même prix vous trouverez en Irelande, à Dublin, une petite maison jumelée avec 3 chambres. Ces considérables différences sont importantes pour les Anglais lorsqu'ils envisagent d'acheter une propriété.
 
Les journaux informent aussi les Anglais des avantages à acheter un bien immobilier à l'étranger et en particulier en France. 'The Irish Times', 'The Sunday Times' and 'The Guardian' publient souvent des articles sur les propriétés françaises, sur les organisations qui donnent des conseils pour obtenir la maison idéale, ainsi que sur les agences immobilières qui se spécialisent sur le marché français.   

Quelles régions attirent les anglophones et pourquoi?
Dans 10 des 13 régions de France, les Britanniques ressortent comme les premiers investisseurs en nombre de transactions. En tête des régions où ils sont le plus actifs en 2016 figurent la Région Nouvelle-Aquitaine pour 22,5% (11,6% pour l’Aquitaine et 10,9% pour le Poitou-Charentes), la région Auvergne-Rhone-Alpes pour 19,8% et la région PACA pour 10,3%. Notez quand même que le montant moyen des acquisitions britanniques se situe en dessous de la moyenne, soit 256 462€ contre 308 000€. Les journaux informent aussi les Anglais des avantages à acheter un bien immobilier à l'étranger et en particulier en France. 'The Irish Times', 'The Sunday Times' and 'The Guardian' publient souvent des articles sur les propriétés françaises, sur les organisations qui donnent des conseils pour obtenir la maison idéale, ainsi que sur les agences immobilières qui se spécialisent sur le marché français.   
 

Les compagnies aériennes encouragent les visites dans des régions différentes
Cependant, bien que ces régions restent très populaires aujourd'hui, grâce aux compagnies aériennes, les Anglais s'intéressent de plus en plus aux autres régions. Ces dernières années, des vols aux prix très bas ont été offerts, ce qui a encouragé les Anglais à visiter des régions françaises. De plus, d'après des annonces récentes faîtes par Ryanair, une des compagnies les plus connues, il semblerait que ces tarifs resteraient les mêmes jusqu'en 2018 ou même en 2028.
Ryanair offre des vols pour Poitiers, La Rochelle, Tours (Loire Valley) et Limoges. Ce qui est vraiment incroyable, c'est que les prix de ces vols vont de 1 livre sterling (1,45 Euros) à 36,99 livres sterling (53,64 Euros) aller simple! Par conséquent, les Anglais peuvent trouver une résidence à différents endroits en France. Parmi les régions les plus visitées grâce aux tarifs réduits proposés par les compagnies aériennes, on peut trouver les Pyrénées, le Languedoc Roussillon et la région du Poitou Charentes.
Dans cet environnement, l’IDAIC vous donne les outils pour vous attaquer à ce marché. Nous proposons la formation Anglais de l’Immobilier, qui vous permet de maîtriser une vente en langue anglaise, de la découverte de votre client à la signature du compromis.

Plus d'informations sur notre formation "anglais de l'immobilier" : 
http://www.idaic-poitiers.com/formation-l-immobilier-en-anglais.html