Interview du mois

Découvrez le portrait d'Antoine : notre formateur ; coach et préparateur mental consultant pour l'IDAIC

Originaire des États-Unis, Le coaching d'entreprise est arrivé en France dans les années 90. Discipline encore méconnue, cette approche centrée sur l'humain et sa capacité à atteindre la performance fait de plus en plus d'adeptes dans les entreprises. Découvrez cette discipline avec notre consultant Antoine, spécialiste du sujet.

 

Originaire du Nord de la France, Antoine a débuté sa carrière dans le secteur de la Bancassurance. Tout d'abord en tant que Conseiller Financier, puis en tant que Manager pour ensuite devenir Formateur au sein d'une grande compagnie d'Assurances. Attiré par l'indépendance et le goût du challenge, Antoine décide de créer sa propre entreprise qu'il revendra quelques années après.
Ces expériences le conduisent à cerner parfaitement la notion de performance, d'atteinte de résultats, de dépassement de soi etc...
A coté de cela, passionné de sport depuis toujours, c'est tout naturellement qu'Antoine s'engage dans la voie du coaching sportif et d'entreprise.


Qu’est ce qui t’a conduit au coaching professionnel et sportif ?
Antoine : "Je suis arrivé au coaching par passion !
Je vais commencer ma réponse par une citation d’Einstein : « nous passons 15 ans à l’école et pas une fois nous n’apprenons la confiance en soi, la passion et l’amour qui sont les fondements de la vie »
Et parfois j’ai la même sensation concernant les entreprises : elles investissent beaucoup pour apprendre aux salariés la technique d’un produit, maitriser les process’, comment vendre efficacement ou manager efficacement son équipe. Ok, bien évidemment c’est fondamental ! Mais il est tout autant fondamental d’apprendre aux salariés la confiance en soi, à gérer ses émotions, son stress ou à surmonter des échecs.
Toutes mes expériences m’ont conduit très vite à étudier des sujets comme la motivation, la confiance en soi, la concentration.
Passionné de sport (j’en fais environ 8 à 9 heures par semaine), j’ai passé un Diplôme Universitaire de préparateur mental et psychologie du sportif pour aller encore plus loin sur le sujet de l’accompagnement et du coaching.
J’en suis sorti avec la ferme conviction que je pouvais aider une multitude de gens à se sentir mieux dans leur vie et dans leur travail."


Peux-tu nous expliquer le parallèle entre coaching sportif et coaching d’entreprise ?
Antoine : "Les deux Univers s’inspirent mutuellement : souvent le milieu sportif s’est inspiré du milieu de l’entreprise pour mieux se structurer et s’organiser. Et les entreprises s’aperçoivent de plus en plus qu’il y a une véritable similitude entre la manière qu’ont les entraineurs de mener leur équipe à la performance et la façon de manager une équipe en entreprise.
Les parallèles entre le monde sportif et celui de l’entreprise sont nombreux, jusque dans le vocabulaire : concurrence, compétition, objectifs, pression, fatigue, stress, performance, réussite…
J’ai d’ailleurs exactement la même définition pour le coaching en entreprise et le coaching sportif : favoriser le plaisir et l’autonomie des personnes avec lesquelles je travaille par le développement d’habilités mentales.
Que je travaille avec un sportif ou un salarié, mon objectif est toujours le même : améliorer ses performances mentales, tout en préservant son bien-être, son équilibre et sa santé.
La méthode que j’utilise en entreprise est exactement la même qu’avec un sportif."


Dans notre quotidien professionnel, nous sommes constamment soumis aux pressions et aux exigences de performance. En quoi tes interventions peuvent-elles aider les salariés au quotidien ?
Antoine : "Il est évident que toutes les strates d’une entreprise sont soumises à des tensions : conseillers, managers, cadres, directeurs. Ces tensions peuvent très bien être interne ou externe : la rentabilité, la concurrence, la pression hiérarchique, les médias, les clients… autant d’acteurs qui peuvent venir ajouter du poids sur les épaules des salariés.
J’articule mes interventions autour de trois leviers : comprendre, apprendre et agir.
Mon objectif, que j’intervienne en collectif ou en individuel et d’aider les entreprises à développer le bien être au sein de leurs équipes.
En structurant mon intervention, j’amène la personne avec qui je travaille à prendre conscience de son potentiel et à travailler ses points de consolidation.
Au quotidien et de façon complètement autonome, elle pourra faire face à des situations qui étaient source de stress, d’échecs ou d’inquiétudes."

 


 

 

Quels sont tes champs d’intervention ?
Antoine : "J’interviens aussi bien sur la performance collective, que sur la performance individuelle.
Quand j’interviens sur de la cohésion d’équipe, par exemple, mon but est d’amener un groupe, une équipe à la performance et au plaisir de travailler ensemble.
Sur la performance individuelle, j’amène la personne avec qui je travaille sur le chemin de la préparation mentale.  Nous travaillons sur des thématiques comme la confiance en soi, la gestion du stress, des émotions, la fixation d’objectifs, la relaxation, l’activation (la possibilité de libérer son énergie au bon moment et de façon pertinente), le lâcher prise."


Comment les salariés réagissent-ils lorsqu’on leur présente tes interventions?
Antoine : "Dans la grande majorité des cas, ils réagissent toujours avec beaucoup d’enthousiasme… si l’entreprise a fait l’effort en amont de bien communiquer sur ma venue.
Souvent le salarié vient frapper à la porte de mon bureau avec un timide « on peut se voir ? Je voudrais un ou deux conseils pour apprendre à mieux dire non, ou à gérer mon stress »
Je leur explique simplement qu’il y a deux solutions :
- discuter trente minutes et mettre un pansement à l’aveugle sur la problématique qu’il m’expose. Certes, ça va faire du bien quelques jours mais le problème reviendra très rapidement
- ou prendre le temps d’avoir une vraie démarche pour mieux se comprendre soi même, de poser un diagnostic sur ses point forts et ses points de consolidation et de travailler ensemble pour atteindre ses propres objectifs.
Je vous laisse deviner sur quel choix se porte le salarié."


Peux-tu nous donner un exemple et nous conseiller une technique concrète et simple à mettre en œuvre pour être plus efficace au quotidien ?
Antoine : "Nous avons une multitude d’outils qui permettent de répondre à plusieurs problématiques et il y en a un que j’utilise systématiquement, autant avec les sportifs qu’en entreprise : la cohérence cardiaque.
Pour faire très simple, la cohérence cardiaque est un outil puissant qui permet de contrôler sa respiration pour lutter contre le stress et l’anxiété.
Une compétition qui approche, une réunion importante qui angoisse, qui stresse? Très concrètement, mettez-vous à l’aise et passez votre respiration à 6 cycles respiratoire (un cycle respiratoire, c’est une inspiration profonde + une expiration profonde) par minute pendant 5 minutes.
Les effets sont immédiats : baisse du taux de cortisol (hormone du stress), augmentation du taux de DHEA, baisse du rythme cardiaque, impression de prise de recul et de lâcher prise.
En coaching, je prends beaucoup de temps pour expliquer les mécanismes et les effets de la cohérence cardiaque. Et quand elle devient une pratique quotidienne, les bénéfices sur du long terme sont fabuleux.
Pour vous aider, vous trouverez des applications gratuites qui vous guident pour arriver efficacement sur 6 cycles respiratoires par minute."

 

Selon toi, quel avenir a ce genre de discipline ? Comment imagines-tu le salarié ou le manager de demain si ces techniques se démocratisent ?
Antoine : "Je pense que nous sommes au tout début de la préparation mentale en entreprise et à la vue des bénéfices apportés aux salariés, aux cadres et aux managers, et par conséquent aux entreprises, la discipline devrait se développer rapidement.
J’imagine le salarié de demain autonome, ayant un véritable équilibre entre sa vie privé et sa vie professionnelle et prenant part activement aux décisions de son équipe ou de l’entreprise.
J’imagine le manager de demain Ultra-communiquant, socialement intelligent, au cœur de ses équipes." 


Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, aurais-tu un livre à leur conseiller ?

Antoine : "Vous trouverez une multitude de livres sur la préparation mentale, sur le management, la cohésion d’équipe et j’en ai lu une quantité impressionnante.
Mais si vous souhaitez avoir une vision moins « stéréotypée » de la performance, il y en 2 qui retiennent mon attention :
- « Le règne des affranchis » de Claude Onesta . C’est un livre que je prends plaisir à lire et relire, c’est une véritable source d’inspiration pour tous les managers.
- Et « le mental des champions » d’Hubert Ripoll. Une véritable plongée dans le psychisme de grands champions pour en décoder les facteurs de réussite !"




Cette approche vous intéresse?
Antoine intervient à l'IDAIC en tant que formateur en Efficacité professionnelle, Management et leadership ainsi qu'en Coaching d'entreprise. Découvrez notre offre de formation assurée par Antoine en cliquant ici.